La diférans lé atèrla






Zot lé dann péi Larényon, noulé zordizour mardi 19 zyin 2018. Si in moun na pwin lo tan po ou!I travay pi po kwi!

KAVADI

Idumban

C'est une fête de Dix Jours en l'honneur du dieu Mourouga.

Sage Agastya voulait prendre deux collines - Sivagiri et Saktigiri - à sa demeure dans le Sud et a chargé son disciple asurien Idumban de les porter. Idumban était l'un des rares survivants asuriens de la guerre suraasurienne entre les forces de Murugan et celles de Surapadman.

Après avoir survécu à la guerre, il s'est repenti et est devenu un dévot de du Dieu Murugan. À ce stade, Subrahmanya ou Muruga venait d'être dépassé par son frère Ganesa dans le cadre d'un concours pour faire le tour du monde et il savait toujours.

Ganapati avait gagné le fruit précieux (le Jnana-pazham) en allant simplement autour de ses parents. Longtemps après, Subrahmanya s'est assise sur son paon pour constater que le prix avait déjà été distribué.

En colère, il a promis de quitter son foyer et sa famille et est descendu à Tiru Avinankudi à l'Adivaaram (qui signifie «pied de la colline de Sivagiri»). Siva l'a pacifié en disant que Subrahmanya lui-même était le fruit (pazham) de toute sagesse et connaissance. D'où l'endroit s'appelait Pazham-nee ('Vous êtes le fruit') ou Palani. Plus tard, il se retira dans la colline et s'y installa comme un solitaire dans la paix et la solitude. Idumban portait les collines sur ses épaules sous la forme d'un kavadi, un de chaque côté.

Quand il a atteint Palani et s'est senti fatigué, il a mis le kavadi en bas pour se reposer. Quand Idumban reprit son voyage, il trouva qu'il ne pouvait pas lever la colline.

Muruga avait empêché Idumban de le porter. Sur le sommet de la colline, le grand Asuran a repéré un petit garçon qui ne portait que du kaupeenam et lui a demandé de quitter tout de suite, alors Idumban pourrait procéder à sa tâche.

Le garçon, qui était encore dans une atmosphère de combat, a refusé. Dans la bataille féroce qui s'est produite, Idumban a été tué mais a été restauré à la vie.

Idumban a reconnu tardivement le garçon comme nul autre que son ishta devata Murugan et a prié à lui que: 1) Quiconque a porté sur ses épaules le kavadi, signifiant les deux collines et a visité le temple sur un vœu devrait être béni; et 2) il devrait être donné le privilège de la sentinelle debout à l'entrée de la colline.

D'où nous avons le sanctuaire d'Idumban à mi-hauteur de la colline où chaque pèlerin devrait offrir l'obéissance à Idumban avant d'entrer dans le temple de Dandayudhapani Swami. Depuis lors, les pèlerins de Palani apportent leurs offrandes sur leurs épaules dans un kavadi.

La coutume s'est propagée de Palani à tous les sanctuaires de Muruga. Muruga, dans son aspect Lord Dandayudhapani, signifie tyaagam ou renonciation.

En évitant toutes les possessions verbales, le seul vêtement qu'il a retenu est un pagne appelé kaupeenam. Mais ses bhaktars ne se fatiguent jamais de lui offrir des vêtements coûteux et d'enrichir son armoire avec de luxueux vêtements royaux qui sont utilisés pour l'orner quand ses dévots ont l'envie de voir le Seigneur dans le vêtement d'un Roi.

En effet, son état est celui d'un Swami ou d'un Seigneur souverain. Source: Palani: The Hill Temple of Muruga (Madras, 1975) Traduit par Georges Soubou

Bienvenu en terre réunionnaise

Le Cavadee, ou Kavadi, est une fête hindoue célébrée dans les îles de l'archipel des Mascareignes, dans le sud-ouest de l'océan Indien. Elle est fêtée par la communauté Tamoule en janvier ou février.

Kavadi Réunion

Saint Pierre Réunion.

Kavadi dans le SUD

Images de la Réunion.

Images de la Réunion.

Culture Réunion.

Kavadi Péroumal.

Saint Pierre Temple Ravine Blanche.

KRTW REUNION BIENVENU(E)S.